Anvers, capitale mondiale du diamant, connaît un commerce prospère et vivant, une histoire riche et des traditions profondément ancrées. Le diamant fait partie de la culture d’Anvers. Tous les jours, des milliers de professionnels viennent négocier leur précieux caillou avec des prix dépassant parfois les 7 chiffres !

 

Diamants Anvers

Négociants, courtiers, bijoutiers ou encore amateurs éclairés, tous savent qu’ils trouveront un large choix de pierres précieuses et de bijoux sur mesure. Anvers possède les meilleurs tailleurs de diamants au monde. Un savoir faire ancré dans l’histoire de la ville, avec des technologies uniques en matière de diamant brut !

Plus de 8 diamants bruts sur 10 sont taillés à Anvers, 1 diamant taillé sur 2 transite par Anvers; la marque de qualité « cut in antwerp » est le label le plus estimé dans le monde diamantaire.

Plus de 41,9 milliards de dollars de chiffre d’affaire réalisé en 2010 !

Le commerce du diamant représente 5 % de l’exportation belge et 8 % de l’exportation de la région flamande.

L’antwerp diamond square mile compte plus de 1800 firmes diamantaires.

34 000 personnes sont employées directement ou indirectement dans le secteur diamantaire anversois.

La bourse du diamant est un lieu unique au monde où les professionnels se rencontrent pour négocier des diamants, bruts ou taillés. En fonction du marché de l’offre et la demande, une cote pour chaque type de diamant est estimé et répertorié dans un tableau qu’on appelle rapport (rapa porto est le nom d’une famille juive intalienne originaire de Porto). Les prix varient tous les jours et sont calculés en dollars.

Le client étranger, membre d’une bourse diamantaire, obtient l’accès à une bourse diamantaire différente de la sienne à condition qu’il soit accompagné d’un membre de la bourse qui se porte garant pour celui ci. Il peut ainsi observer, comparer et évaluer les différentes marchandises offertes à la vente par les courtiers.

Le diamond office est l’unique agent au monde qui regroupe tous les services nécessaires pour l’importation et l’exportation des diamants au profit des sociétés diamantaires. Grâce au diamond office, les diamants sont garantis « conflict free »

Le conseil supérieur du diamant a été fondé en 973 et réformé en 2007 en fondation privée rebaptisée « antwerp world diamond cenre »(AWDC) .

L’AWDC est responsable du maintien d’une industrie du diamant saine et prospère ainsi que de la propagation de l’image de qualité du secteur diamantaire anversois.